Retour sur le débat budgétaire…

… Avec une lecture un peu plus prospective et plus politique … Sur nos trois premières années de mandat

Mercredi 8 février s’est tenu, lors du conseil municipal, le Rapport d’Orientation Budgétaire (R.O.B). Cela consiste en une présentation des orientations budgétaires de la commune et des projets d’investissement et d’endettement. A l’issue s’ouvre un débat avec l’ensemble des conseillers municipaux présents, et un vote final actant que ce débat a bien eu lieu. Voici les points essentiels qu’il faut retenir :

Face à une conjoncture économique tendue et une volonté du gouvernement de réduire le déficit public à 2,7 % en 2017, les collectivités locales devront absorber une troisième tranche consécutive de baisse des dotations de l’ Etat.

  • Les recettes de fonctionnement de la municipalité sont constituées à + de 80 % par :
    • Les dotations de l’ Etat : 1 367 205 € en 2015
    • Le produit des impôts et taxes payés par les Sainghinois au travers des taxes d’habitation et foncières (uniquement la part communale ) : 2 247 822 € en 2015
    • Nos marges de manœuvres pour augmenter nos recettes sont donc minces, sauf à opter pour la facilité, c’est-à-dire augmenter les impôts.Depuis notre élection, notre priorité est de de stopper, le plus longtemps possible, l’augmentation des impôts que subissaient chaque année les Sainghinois. Nous travaillons en ce sens et ferons le maximum pour respecter cet objectif. Objectif : aucune augmentation d’impôts. Les élus d’opposition ont refusé de débattre sur ce point en votant contre.

Pour pouvoir tenir cet objectif destiné à préserver le pouvoir d’achat des Sainghinois tout en continuant à investir pour le bien être des habitants, nous n’avons d’autres choix que de réaliser des économies. Depuis 2014, nous nous sommes concentrés sur les principaux postes de charges.

  • Le 1er est celui des charges de personnel qui représentait pour la commune de Sainghin environ 60 % des dépenses de la commune. Grâce à un nouvel organigramme, une nouvelle organisation, une meilleure polyvalence des services et de très gros efforts d’adaptation des agents, nous sommes parvenus pour la 1ère fois à diminuer significativement ce poste de dépenses.Chaque année les frais de personnels de la commune augmentaient de  87.000 €. En 2015 nous avons stabilisé la masse salariale. En 2016, ce poste a diminué de 125 000 €. Nous souhaitons limiter au maximum l’augmentation  inévitable de ce poste de dépenses en 2017. Les élus d’opposition ont refusé de débattre sur ce point en votant contre.
  • Le 2nd poste le plus important est celui des charges à caractère général. Il englobe l’ensemble des frais nécessaires au bon fonctionnement des services municipaux.

Grâce à une recherche permanente d’économies réalisées grâce à des appels d’offres et des mises en concurrences systématiques, nous commençons à  obtenir des résultats significatifs sans altérer le service public. Les élus d’opposition ont refusé de débattre sur ce point en votant contre.

Pour conclure Sans un changement de politique budgétaire drastique, une nouvelle organisation des services et l’engagement des agents municipaux à fournir aux Sainghinois un service public de qualité, les comptes de la commune seraient aujourd’hui dans le rouge.

Le rapport d’audit de KPMG nous a mis en garde en 2014 sur le risque de « faillite » pour la commune. 2 solutions s’offraient à nous : augmenter massivement les impôts OU faire des économies. Nous avons opté pour la seconde solution. Les élus d’opposition ont refusé de débattre sur ce point en
votant contre.

Cette année 2016 aura donc été un bon cru pour les finances de la ville. Et pourtant les réalisations en terme d’investissement ont été nombreuses. ( city stade, réfection des cloches de l’église, ouverture du Relais d’ Assistantes Maternelles, rénovation du chartil, de la toiture de la salle de musculation, des fenêtres de l’école du centre, achat de tablettes informatiques pour les écoles etc…).  La capacité d’auto-financement de la commune, c’est-à-dire sa capacité à investir et à emprunter est au plus haut. Nous souhaitons poursuivre cette politique d’assainissement des dépenses et d’investissement pour la commune. Notre futur GRAND projet est de travailler à la création d’un nouveau pôle scolaire. Les élus d’opposition ont refusé de débattre sur ce  point en votant contre.

Vous pourrez retrouver l’ensemble de ces éléments prochainement sur le site web de la commune.

Le compte rendu du conseil municipal bientôt disponible vous confirmera le rejet TOTAL de cette politique par les 3 oppositions.

Bernard POULLIER, Adjoint aux finances

Une pensée sur “Retour sur le débat budgétaire…”

  1. Je me souviens avoir vu sur ce blog un article intitulé  » la valse à 2 temps  » avec la comparaison de Sainghin en weppes et le village de Don Camillo…

    Ce blogueur concluait sur le fait qu’il y avait du respect entre Peppone et Don Camillo.

    En 2015 à Sainghin, une certaine opposition écrivait publiquement vouer du Mépris et de la Haine à la majorité en place.

    En 2017, les oppositions de la gauche plurielle, n’éprouvent plus que du Mépris en boycottant les débats.

    Nul doute qu’en 2020, ces mêmes oppositions éprouveront enfin du Respect pour la majorité, que je félicite pour son action et son engagement malgré l’adversité.

    Un Sainghinois Lambda

Les commentaires sont fermés.