Premier carton rouge de la saison…

… Métaphore footballistique pour marquer la reprise de ce blog. Dimanche, c’ est le banquet des seniors, occasion de se souvenir de celle qui fût la doyenne du conseil municipal pendant trois années : Nicole LEFEBVRE. Ancienne professeure d’ anglais, attachée à la rigueur de la langue française pour nos publications municipales, elle a notamment mis en place les représentations théâtrales en faisant venir des troupes dans le cadre des « Belles sorties » de la M.E.L. Bref, il était tout à fait normal que , lors du dernier conseil municipal du 4 juillet , une minute de silence fût proposée aux élus pour lui rendre un dernier hommage. Quoi de plus normal que de se recueillir en souvenir d’ une élue défunte,  quelles que soient la sensibilité politique ou les divergences d’opinions.

Respecter une minute de silence, M. Pierre LEROY ne sait pas ! Respecter une conseillère décédée, M. Pierre LEROY ne connait pas ! M. Pierre LEROY s’est opposé avec virulence à cette minute de silence, à tel point que M. le Maire a dû lui demander de sortir du conseil !

« Vivre à Sainghin » déplore de tels agissements qui justifient largement ce carton rouge ! Nous déplorons également que les autres oppositions n’aient pas réagi face à une telle insolence. Elles crient haut et fort qu’elles « travaillent ensemble ». Comment ces groupes d’opposition peuvent-ils tolérer un tel comportement au sein de leurs équipes ? Pierre LEROY devrait s’ excuser publiquement de son attitude et prendre ses responsabilités en présentant sa démission du conseil municipal, où un tel irrespect n’a pas lieu d’être ! Un élu se doit d’être exemplaire dans son comportement, même si des questions politiques ou personnelles l’opposent à celui à qui l’ hommage est rendu. Cela n’ est pas sans rappeler l’ attitude de D. Trump suite au décès du sénateur J. Mac Cain, toutes proportions gardées évidemment…

Article collégial revu et corrigé par votre serviteur

Une pensée sur “Premier carton rouge de la saison…”

Les commentaires sont fermés.