Dernier conseil municipal de l’année…

… Contrairement à ce que laisse entendre ce bandeau où un ancien chirurgien esthétique devenu ministre pique un roupillon, on ne devrait pas s’ endormir sur le coup de 20h00, salle Jean Descamps, ce mercredi. Les débats promettent d’ être chauds , l’ entrée en matière provoquera sans doute de belles passes d’armes.

Adoption de l’ordre du jour du conseil précédent

  1. Attribution de la protection fonctionnelle au Maire. C’est là que risquent de se déclencher ires et tempêtes… Petit retour en arrière ici.  Pour permettre à M. le Maire d’ester en justice, cette délibération est nécessaire. La plainte pour diffamation ayant été retenue et avant que le juge ne statut définitivement, M. le Maire, attaqué personnellement, verra sa défense prise en charge à ce titre.
  2. Recensement de la population 2019 — Rémunération des agents recenseurs. Il débutera en janvier 2019 et sera effectué par 10 agents dont le recrutement est en cours. Sont prioritaires les demandeurs d’emploi car leur rémunération est cumulable avec leurs indemnités chômage. Il s’agit de leur attribuer 1€ par bulletin individuel, 0.50€ par feuille de logement et une prime incitative de 120€.
  3. Création d’un comité consultatif pour le projet de bibliothèque municipale. Sur le modèle de celui qui a fonctionné pour l’école, sa composition sera fixée. Y siègeront la conseillère déléguée à la culture, deux enfants, cinq habitants au maximum et quatre conseillers municipaux.
  4. Actualisation du règlement intérieur des activités scolaires, périscolaires et extrascolaires pour clarifier certains points et simplifier les conditions.
  5. Indemnité de conseil du comptable public qui sera nulle car aucune prestation n’a été fournie en dehors de sa mission.
  6. Subvention exceptionnelle à l’AFM Téléthon suite au succès du théatre de marionnettes de samedi 24 novembre – 175 entrées, 525€ de recette –
  7. Désaffectation et aliénation du chemin rural n° 15 après enquête publique : Il n’existe plus et est situé dans l’extension de la Sablonnière, il sera rétrocédé à la S.I.A. à un tarif de 8€ le m².
  8. Débat sur les orientations générales du projet d’aménagement et de développement durables du PLU de la commune d’Aubers. Les communes adhérentes à la M.E.L. doivent toutes prononcer un avis sur la procédure du P.L.U. / cinq dernières communes entrantes de l’ ex C.C. Weppes.
  9. Débat sur les orientations générales du projet d’aménagement et de développement durables du PLU de la commune de Bois-Grenier
  10. Débat sur les orientations générales du projet d’aménagement et de développement durables du PLU de la commune de Radinghem-en-Weppes
  11. Débat sur les orientations générales du projet d’aménagement et de développement durables du PLU de la commune de Le Maisnil
  12. Débat sur les orientations générales du projet d’aménagement et de développement durables du PLU de la commune de Fromelles
  13. Avis sur le rapport CLETC – Compétences GEMAPI et SAGE

Et pour clore la soirée, la communication des décisions prises par délégation du Maire.

Pour plus d’ infos, rendez-vous sur place mercredi soir… Ou sur ce blog peu de temps après…

Eric ROLAND

 

Future école…

… Une nouvelle fois et sans doute pas la dernière. Le projet a été présenté samedi matin devant 150 personnes et il a fait forte impression. Petit déroulé des interventions…

  • M. le Maire a abordé l’inédit d’un tel projet sur la commune… Rendu faisable grâce aux économies entreprises depuis 2014 et à l’ amélioration de la capacité financière.
  • G. Dehase a évoqué, outre la vétusté des locaux, la difficile cohabitation entre les centres de loisirs et les écoles. Mais aussi le coût exorbitant de la mise aux normes P.M.R. pour des bâtiments aussi anciens.
uN PROJET AMBITIEUX POUR LA COMMUNE

  • G. Herbin a développé le travail du comité consultatif. En action depuis mars 2017, il a fonctionné à merveille autour de trois thématiques : la sécurité – très normée -, le pratique – pour les parents avec un dépose-minute, un préau couvert à l’entrée… et surtout pour les enfants avec la fonctionnalité, les classes avec des ateliers séparés…
  • F. Potier, adjoint aux travaux, a détaillé les modalités de transfert et le calendrier :
    • Les écoliers de Brassens seront accueillis à Curie à partir de janvier 2019 dans des modulables, situés derrière l’école.
    • La démolition et le désamiantage de Brassens se fera au même moment.
    • Le chantier commencera en mars 2019 pour une livraison en juillet 2020 et une rentrée en septembre
ALLER A L’ECOLE PENDANT LES TRAVAUX
  • La question du stationnement a longuement été abordée.
    • Le parking devant Brassens sera supprimé.
    • Devront être utilisés les parkings les plus proches – voir carte –

  • Une aire de ralentissement aux horaires d’entrée et de sortie sera créée
  • De la compréhension et du bon sens seront bien entendu demandés : tout chantier génère des désagréments…
  • L’idée d’une application smartphone a été évoquée pour faciliter le covoiturage
  • Informations diverses
    • Une adresse mail a été créée pour recruter des bonnes âmes qui voudraient donner un peu de leur temps pour le déménagement de Brasses vers Curie en fin d’année… Et aussi pour trouver un nom à cette école… Allez vers : projet-ecole-2020@sainghin-en-weppes.fr
    • Des visites de chantier seront mises en place pour que parents et enfants s’approprient réellement le lieu…

Vous êtes impatients de connaître ce projet… Un peu d’attente : il vous sera présenté très prochainement dans un futur article.

Eric ROLAND

Ecoles primaires : la métamorphose…

Le projet d’ agrandissement du parking de la gare a été présenté hier ici. Structurant certes, fondamental pour notre offre en transports durables mais intercommunal. En effet, il est fréquenté par des usagers du train qui ne sont pas forcément sainghinois. Place maintenant à un projet strictement communal dont on vous a parlé à plusieurs reprises : notre pôle scolaire. De son annonce tumultueuse en mars 2017 , au point au moment de la signature du permis et enfin à son éclosion en septembre 2018

Le projet phare du mandat

Il s’ agit de la réalisation primordiale du mandat. En 2014, ça n’ allait pas forcément de soi. Mais il s’est vite imposé comme la PRIORITE numéro un, bien loin devant d’autres. Il nous a suffi de constater l’état de délabrement avancé des écoles primaires publiques, l’ incurie quant à leur entretien mais aussi leur inadaptation pour nous  convaincre de l’urgence. Voilà, le projet est bouclé. Et il vous sera présenté en long, en large et en travers ce samedi à 10h30 salle Jean Descamps.

Tout, tout, tout, vous saurez tout ce samedi…

Vous en connaîtrez :

  • La genèse et son élaboration par le comité consultatif, véritable instance initiatrice et moteur du projet
  • La mise en forme par notre architecte communale et le cabinet créatif
  • Le calendrier et le financement
  • Les aspects pratiques : le transfert de l’école Brassens sur Curie, la durée des travaux, les modalités de fonctionnement durant cette période, le stationnement… Comme tout grand travail, des désagréments seront inévitables. Mais pour quel résultat une fois le chantier achevé…

Parents, partenaires de l’institution, curieux, si le sujet vous intéresse, vous savez où aller ce samedi prochain…

Eric ROLAND

 

Parking de la gare : la transformation

… Il est beaucoup question de mobilité durable en ce moment. Bon nombre d’ entre vous l’ expérimentent déjà en se rendant en train à leur travail. Le pôle d’ échanges de la gare a vite été victime de son succès, le stationnement ayant été saturé les premières semaines de sa mise en service. La solution était toute trouvée : construire un étage au dessus du parking Chemin du Halage.

170 places supplémentaires pour 10 mois de travaux

Il y a actuellement 290 places, 170 de plus seront créées. Et pour prévenir toute affluence supplémentaire, les fondations seront conçues pour supporter un étage supplémentaire. Le chantier débutera dans deux mois pour une petite année. L’ ensemble du parking sera donc inaccessible pendant cette période. La MEL proposera donc avec la municipalité des solutions provisoires pour limiter la gêne et fournir des parkings temporaires. Et ce ne sont pas moins de 3.7 millions € qui seront investis dans ce projet…

Une présentation ce samedi

Ce projet structurant pour notre commune vous sera exposé lors d’ une réunion publique ce samedi à 14h30, salle Descamps. Vous connaitrez ainsi les tenants et aboutissants du projet et les alternatives mises en oeuvre lors des travaux. Si vous êtes intéressés par les déplacements dans le cadre d’une ville durable, si vous êtes concernés par ce parking, si vous êtes tout simplement curieux, vous êtes les bienvenus!

Eric ROLAND

Ecologie et tutti quanti

… Il est incontournable dans toute décision publique. Le développement durable est partout et s’ impose à tous. Nul besoin d’ augmenter les taxes sur le pétrole pour convaincre le citoyen… Qui perçoit plutôt ça comme une contrainte, une décision pesante et malvenue aboutissant à l’ inverse de l’ effet escompté. Non, le développement durable doit être envisagé comme un atout, une opportunité. Il doit aussi être le moins couteux possible.

Le compost, première action écologique sur la commune

Nous avons déjà évoqué plusieurs fois la problématique des champs captants de la commune. Mais la première mesure en lien avec le développement durable mis en place par la municipalité fut plus consensuelle et moins controversée  : la fourniture de compost aux Sainghinois. Il ne coûte rien ni aux bénéficiaires, ni à la commune. Il est par ailleurs déjà financé par la taxe sur les ordures ménagères, intégrée aux impôts locaux. Vos élus se  chargent de la logistique : contacts du Centre de Valorisation Organique de Sequedin, acheminement jusque Sainghin, accueil et distribution à la population une matinée en début de week-end…

Ce samedi, et pour la 6e fois consécutive, 18 tonnes de compost ont été fournies à une centaine de Sainghinois demandeurs. Ce qui nous fait, calculette en main, plus de 100 tonnes de cet or brun depuis avril 2016. Et ce sont pratiquement 250 foyers qui en ont bénéficié au minimum une fois depuis la 1ère distribution… Un succès qui ne se dément pas depuis le début. Cette opération sera bien entendue renouvelée en avril prochain.

De futures nouveautés

La mise à disposition de ce fertilisant écologique préfigure d’ autres actions plus conséquentes en la matière. La reconversion du site de la Blanchisserie, la création de vrais jardins familiaux, des réunions d’ information sur les économies d’ énergie, un Plan de Gestion Différenciée pour la commune, tout cela est en cours… D’ autres pistes pour les prochaines années sont envisagées… Et dont nous ne manquerons pas de vous préciser les contours ici…

 

Marie-Laure Brasme & Eric Roland, conseillers municipaux chargés de l’ opération