Ecologie et tutti quanti

… Il est incontournable dans toute décision publique. Le développement durable est partout et s’ impose à tous. Nul besoin d’ augmenter les taxes sur le pétrole pour convaincre le citoyen… Qui perçoit plutôt ça comme une contrainte, une décision pesante et malvenue aboutissant à l’ inverse de l’ effet escompté. Non, le développement durable doit être envisagé comme un atout, une opportunité. Il doit aussi être le moins couteux possible.

Le compost, première action écologique sur la commune

Nous avons déjà évoqué plusieurs fois la problématique des champs captants de la commune. Mais la première mesure en lien avec le développement durable mis en place par la municipalité fut plus consensuelle et moins controversée  : la fourniture de compost aux Sainghinois. Il ne coûte rien ni aux bénéficiaires, ni à la commune. Il est par ailleurs déjà financé par la taxe sur les ordures ménagères, intégrée aux impôts locaux. Vos élus se  chargent de la logistique : contacts du Centre de Valorisation Organique de Sequedin, acheminement jusque Sainghin, accueil et distribution à la population une matinée en début de week-end…

Ce samedi, et pour la 6e fois consécutive, 18 tonnes de compost ont été fournies à une centaine de Sainghinois demandeurs. Ce qui nous fait, calculette en main, plus de 100 tonnes de cet or brun depuis avril 2016. Et ce sont pratiquement 250 foyers qui en ont bénéficié au minimum une fois depuis la 1ère distribution… Un succès qui ne se dément pas depuis le début. Cette opération sera bien entendue renouvelée en avril prochain.

De futures nouveautés

La mise à disposition de ce fertilisant écologique préfigure d’ autres actions plus conséquentes en la matière. La reconversion du site de la Blanchisserie, la création de vrais jardins familiaux, des réunions d’ information sur les économies d’ énergie, un Plan de Gestion Différenciée pour la commune, tout cela est en cours… D’ autres pistes pour les prochaines années sont envisagées… Et dont nous ne manquerons pas de vous préciser les contours ici…

 

Marie-Laure Brasme & Eric Roland, conseillers municipaux chargés de l’ opération

 

Une pensée sur “Ecologie et tutti quanti”

  1. Une belle initiative à promouvoir toujours plus.
    N’oublions pas non plus l’opération initiée par la municipalité, avec la distribution de poules. Cultiver un potager et manger les œufs de ses propres poules à 15 minutes de Lille… Sainghin conserve son esprit « campagne » aux portes de la ville tout en réduisant sa production de déchets ménagers.

    Depuis 2014, les actions à vocation écologique ont été nombreuses :
    – La réhabilitation de nombreux bâtiments municipaux a permis d’améliorer les performances énergétiques.
    – Progressivement, l’ensemble de l’éclairage public sera assuré par des ampoules LED moins énergivores.
    – La cantine scolaire privilégie les filières courtes.
    – La création du marché hebdomadaire, la promotion du commerce et de l’artisanat local, permettent de moins utiliser la voiture.
    – La participation au troc plantes des Weppes et son organisation une année
    – Des aires de jeux et un city stade ont vu le jour pour faciliter l’exercice d’activités physiques en extérieur.
    – Le nouveau terrain de sport synthétique composé de liège et non pas de granulats de pneus
    – Les policiers municipaux ont été équipés de vélos.
    – Le plan de développement urbain adopté par la commune fait la part belle aux modes de déplacements doux.
    – L’aménagement programmé du site de la « blanchisserie » et le futur parc urbain renforceront les espaces « nature » mis à la disposition du plus grand nombre.
    – L’augmentation de la capacité du parking de la gare, facilitera l’usage du train au lieu de la voiture.
    – L’installation prochaine de bornes de recharges pour voitures électriques à proximité de la Sablonnière.

    Notre commune est donc prête à devenir « un gardien de l’eau » pour le territoire des Weppes. Cette volonté affirmée mettrait un coup d’arrêt à l’urbanisation et l’extension de la commune sur les terres agricoles.
    Nous souhaitons juste finir trois projets déjà engagés et être entendus au travers la motion que le groupe Vivre à Sainghin a proposé lors du dernier conseil municipal.
    Nous demandons l’exonération de l’amende que nous payons chaque année au motif que la commune ne compte pas assez de logements sociaux.
    Dommage que ceux qui sont responsables de cette situation n’aient pas fait preuve de solidarité et n’aient pas voté cette motion.

    Bernard POULLIER, Adjoint aux finances

Les commentaires sont fermés.