Souvenir d’ un grand homme

… Ce samedi ont eu lieu les funérailles d’un homme hors du commun : René Vanrietvelde. Âgé de 97 ans, son histoire personnelle et son engagement méritaient amplement un article sur ce blog…

René, vieil homme digne, à la voix posée, capable de prononcer un discours touchant même au seuil de sa vie, savait susciter l’ émotion. Son passé exceptionnel parlait pour lui.

Né en 1921, il s’ engage à 19 ans dans la Résistance. Soutien d’ évadés anglais en 1940, membre d’ un réseau, guide d’ officiers alliés en zone libre jusque Marseille, ses actes de bravoure inspirent le respect. Sa filière démantelée par l’ occupant, il franchit la Méditerranée pour s’ engager dans les Forces Françaises Libres. A ce titre, il prend part au débarquement de Provence en août 1944 puis à la Libération du pays pour terminer le conflit en Allemagne. Il entame alors une carrière militaire comme sous-officier et combattra lors des guerres coloniales en Indochine puis en Algérie jusqu’en 1958.

Ses dix-huit années au service de la France lui vaudront l’ attribution de la plus haute distinction française. Si pudique sur son passé qu’il a longtemps répugné à dévoiler, il méritait amplement d’ être mis en lumière. Ce fût fait le samedi 6 juin 2015 où il reçut la Légion d’ Honneur, salle Jean Descamps. A l’ occasion de l’ inauguration de ce bâtiment municipal, fût également célébré un autre évènement plus personnel. Il fêtait également ses noces de platine – 70 ans de mariage, s’ il vous plait – avec Denise, moment rarissime dans la vie d’ un couple.

René n’ était pas simplement un vieil homme au passé glorieux. Il était membre actif de la section de l’ Union Nationale des Combattants. Il prenait part aux cérémonies patriotiques où sa parole d’  une voix douce et émouvante était précieuse..

Denise l’ a précédé de quelques mois, René s’ en est allé, leur longue vie désormais accomplie. C’ était l’ histoire d’ un être hors du commun, un héros humble et discret…

Eric ROLAND, un peu historien

 

Une pensée sur “Souvenir d’ un grand homme”

Les commentaires sont fermés.