Bilan du mandat…

Mettre à la une la mythique et infatigable Arlette Laguiller, qui l’ eut cru? Il est vrai que cette citation cadre à merveille avec ce qui va suivre… Evoquons non pas le bilan mi-mandat reçu il y a quelques temps dans vos boîtes à lettres et dont nos opposants se sont gaussés dans La Voix du Nord du 1er décembre.  N’ y affirment-ils pas – sur un ton caustique est-il précisé – que  » Le bilan de mi-mandat de M. Corbillon fait 28 pages. Son programme de candidat tenait sur une page, son bilan aussi...  » Nous répugnions jusque là à faire la même chose pour la totalité du bilan du mandat précédent… Mais puisque la perche nous est tendue, saisissons là. Voici la profession de foi de la liste d’ union de la gauche datée de mars 2008… Au delà de certaines expressions lénifiantes – Une volonté d’ innover, d’ une façon générale par exemple -, est indiquée Le respect de nos engagements et de nos promesses. Eh bien, voyons voir. Elles ne figurent pas sur ce document mais sur un tract de campagne recto et verso… Examen à la loupe et florilège de quelques perles…

  • Poursuivre l’ aménagement de la ferme Delattre, qui sera mise à votre disposition , création d’ activités nouvelles au sein de la Ferme Delattre ( bibliothèque, ludothèque, théâtre )  : le débat a été clôturé dans la douleur mais d’ aménagement, il n’ y eut point à part la bibliothèque municipale.
  • L’ extension de l’ école maternelle du Centre : projet fort heureusement abandonné dès l’ arrivée de la nouvelle majorité en 2014. Chacun sait désormais que l’ effort essentiel n’ était pas à porter sur l’ – ou les – école ( s ) maternelle ( s ) mais sur les écoles primaires.
  • Aménager d’ autres chemins de randonnée intercommunaux : c’ est en route… depuis cette année avec la collaboration du Lycée horticole de Lomme qu’ ils ont été recensés et que certains seront transformés.
  • Créer au sein de la ZAC de la Sablonnière une mini-zone de commerces de proximité : Ah? Et où ça? Et cette ZAC qui en fait n’ en est pas une…

Et là, ça devient savoureux…

  • Sécuriser le carrefour des rues Gambetta, Edouard Vaillant et Sablonnière : eh bien, c’est bien l’ équipe de Matthieu Corbillon qui en est l’ auteur. Ce feu, dont les riverains ne peuvent que se satisfaire, règle le problème… Ce sont les co-listiers de la majorité de l’ époque qui critiquent aujourd’hui ce qui avait été promis par leur équipe.
  • Et enfin : S’ attacher à développer une intercommunalité efficace avec les communes voisines sur des thématiques précises. Rien n’ a été fait et c’est depuis cette année que, par exemple, la police municipale est mutualisée avec Don…

Nos contempteurs crient haro sur le baudet et mettent au pilori ce qui n’est qu’ un bilan de mi-mandat – eh oui, il nous reste trois années -.  Ils font feu de tout bois de tout car rien, mais rien du tout ne trouve grâce à leurs yeux. Il eut mieux valu regarder un tantinet en arrière – en 2008 en l’ occurrence – pour avoir plus de retenue et un peu balayer devant sa porte. Le droit à l’ inventaire, ça marche pour l’ opposition mais aussi pour la majorité…

Eric ROLAND